Caricature du lecteur

imagesCA5WNO2P

Je me suis posée ce matin ,
Je voulais juste faire le point ,
Sur les sujets qui sont lus ,
Dans ce que j’écris ,
Ce qui vous a plu ,
Allant même lire chez mes amis ,
Les commentaires qu’ils ont reçus ,
Sur les textes qu’ils ont écrits .

 » Je souffre , j’ai mal , je t’aime , souvent je pleure …  »
Sur ces sujets , il y a des lecteurs ,
 » Je suis heureuse , la joie abonde …  »
Sur ces sujets , il y a peu de monde .

Ecrire sur notre société ,
Sur les horreurs de l’Humanité ,
Sur les désespoirs que ça entraine ,
Et là , les lecteurs se déchaînent :

 » Que c’est beau et transcendant ,
Que les mots sont bien choisis …  »
J’ai pourtant écrit , c’est surprenant ,
Que tout va mal dans la vie !

Mais si j’écris que tout va bien ,
Que je suis heureuse ce matin ,
Reconnaissons avec stupeur ,
Qu’écrire la joie
Sans les douleurs ,
Ca laisse froid ,
Ce n’est pas vendeur !

Car ce qui pousse le lecteur
A s’extasier sur vos écrits ,
C’est de lire que ses malheurs ,
Tout ce qui va mal dans sa vie ,
Est magnifiquement sublimé ,
Avec des images bien choisies ,
Par un auteur un peu doué ,
C’est effrayant , mais c’est ainsi !

PHOTOD~1

Publicités
Cet article a été publié dans Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Caricature du lecteur

  1. filamots dit :

    Bonjour Nathalie,
    Ah ! mais que voilà une belle réflexion. 🙂
    Il est vrai que lorsque je vais dans mes stats, il y a un texte qui est le plus lu qui est un poème de Victor Hugo, « Ce que c’est que la mort » un jour d’enterrement en 2012. Cela devait être dans l’ex belle-famille de l’homme de la maison.
    Lorsque tu écoutes la télé, il n’y est fait mention que d’évènements tristes, pénibles, et jamais quelques secondes d’un évènement positif. Je l’ai remarqué personnellement.

    Les poèmes tristes de Verlaine, sont si connus, écoutés. Ainsi que d’autres. Les poèmes tristes d’amour perdu, inaccessible font partie de notre culture littéraire.
    « Le dormeur du Val » un de mes poèmes préférés que mon amie à Bruxelles aimions tellement a une fin bien triste et réaliste.

    Merci pour cette constatation. Chez moi, mis à part Victor Hugo, depuis la création de mon blog plâne un grand mystère sur ce qui est le plus lu pour les trois premiers.

    Bonne journée Nathalie
    Je t’embrasse
    Geneviève

    • nlie63 dit :

      Bonjour Geneviève ,
       » Les sanglots longs des violons de l’automne , bercent mon cœur d’une langueur monotone …  » Quelle extase ! Voilà , ça c’est vendeur ! et n’oublions pas les tourments de Baudelaire ! Penses-tu que ce cher Shakespeare aurait aussi bien traversé les siècles s’il n’avait pas fait mourir Roméo et Juliette ?
      De mon côté jusqu’ à cette année , le texte le plus lu était  » La prière du 13ème guerrier  » depuis c’est un que j’ai écrit après la mort de ma grand mère .
      Un peu tristounet tout ça !
      Nathalie

      • filamots dit :

        Note que si tu vas chez le blabla de l’espace ou bien blogoth67 ils postent des articles amusants et variés. Tu peux trouver les liens dans mon widget de gauche « blog de a-z »
        Il y en a certainement d’autres. 🙂
        Geneviève

      • nlie63 dit :

        Je ne manquerai pas d’aller rendre visite à ces gens-là . Merci pour l’info
        Nathalie

  2. pandoratears dit :

    Bonne réflexion, mais j’ajoute que ce qui dérange, c’est la vérité, lorsque j’écris des banalités à l’eau de rose, on m’aime, lorsque j’écris la vérité sur le machisme ou autre aucun like
    Une photo attire 175 like, un article bien documenté à peine 10 !
    C’est ainsi ou on est comme « tout le monde  » ou on dérange et on nous laisse de côté, mais….on peut en faire autant !

    • nlie63 dit :

      Tout à fait d’accord ! J’ai vu certains de mes articles que je trouvais honnêtement plutôt fades voire médiocres remporter un grand enthousiasme tout simplement parce que j’y écrivais des choses qui plaisent à une majorité et d’autres plus travaillés , plus profonds ,passer inaperçus .
      Alors de temps en temps , j’aime bien secouer gentiment le lecteur , le faire réfléchir .
      Nathalie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s