Un petit,tout petit extrait d’un chapître de mon bouquin

…Elle s’assit auprès d’eux,silencieuse mais attentive.Ils méditaient et leur méditation était presque palpable.Elle ferma les yeux et pénétra dans leur esprit.La majorité avait quitté leur corps pour ne devenir que spirituel…Ils avaient la perception du Divin,goûtaient à un mysticisme éthéogène,atteignant ainsi une béatitude parfaite.Plus ils fumaient,plus ils s’élevaient.Certains ,ayant voulu aller trop loin dans cette démarche,entraient alors dans des sphères diaboliques,où leurs propres péchés avaient pris la forme de démons.Là,plus question de béatitudes mais plutôt une sensation quasi réelle d’accusations et de punitions éternelles….Ils fuyaient un corps,une vie qui les rattrappaient immanquablement et les tenaient prisonniers d’eux-mêmes.Qu’y a t’il de pire que de presque toucher Dieu puis de retomber sur Terre après avoir traversé l’Enfer?

(des kms de lignes plus loin…)

Elle sortit.Un profond sentiment de tristesse avait envahi son coeur et son esprit .La noirceur de la drogue se propageait,sous toutes formes,dans toutes les couches sociales.Si le phénomène d’entraînement en était la base,la solitude et une mort précipitée par le rejet de sa propre conscience  en étaient immanquablement la conclusion…

(A suivre…)

Publicités
Cet article a été publié dans Extraits de mon livre. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s