Et voilà !

Et voilà,c’est reparti ! Les douleurs qui vous transpercent le corps comme une épée, paralysant une partie du cerveau , les angoisses de tout ce qui va se passer par la suite,les nuits sans repos,les journées interminables,la détresse émotionelle qui en découle,la terrible solitude  dans sa tete,et ce corps…ce corps qui devient un ennemi ! Et tu sais ce qui est le plus difficile ,c’est de ne jamais pouvoir s’en évader,de le laisser là sur la chaise et de partir se détendre,ne serait ce que quelques heures.Mais non ! partout ou tu vas,tu l’emmènes et tes douleurs avec.Il n’y a aucun répit !
Publicités
Cet article a été publié dans Reflexions Personnelles. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s